Un Stéphanois en équipe de France U

Retour aux actus 22 janvier 2014

yass

Originaire de Saint-Etienne, Yassine commence le rugby à l’école de rugby de Roche la Molière ce qui le mènera en sélection moins de 15 ans de la Loire.
C’est à ce moment-là qu’il rencontre Lionel Grand pour la première fois.

Par la suite, il intègre les moins de 17 ans du LOU Rugby (Lyon Olympique Universitaire).

Il séjournera 2 ans à Lyon puis, contacté par Lionel grand, il Intègre les -19 ans du CASE. Lionel voit en lui un fort potentiel et lui offre une l’opportunité en le surclassent d’évoluer dans la catégorie des – 21 ans. Il entre donc dans un groupe Reichel constitué d’un certain nombre de joueurs toujours présents dans l’effectif premier de cette saison tels que Loïc Fragne, Thibault Jouve etc. Ce groupe, mue par des valeurs de solidarité et de camaraderie, ainsi qu’avec le soutien de Lionel Grand accède à la 1/2 finale du championnat de France contre Mauléon. Il échouera malheureusement au terme de prolongations.

A l’âge de 20 ans, alors qu’il n’est encore que Reichel première année, Lionel Grand lui offre une place au sein du fraîchement créé centre de formation du CASE, doublé d’un surclassement en Espoirs. Ses qualités tant humaines que sportives, ne laisseront pas les entraîneurs du groupe pro indifférents puisqu’ils lui permettront de se frotter aux joutes de la PRO D2 à deux reprises, avec un premier match contre DAX, et sa première titularisation en seniors contre Carcassonne l’autre promu de la saison. Fait d’autant plus louable si on tient compte de la rudesse des contacts que proposent les divisions professionnelles et notamment en mêlées où il joue en première ligne.

De retour en fédérale 1, il intègre naturellement l’équipe 1ère et continue pendant 2 saisons son travail au sein du centre de formation pour, finalement devenir le capitaine de l’équipe fanion la saison dernière. Sélectionné en coupe de la fédération les deux dernières saisons avec le comité du Lyonnais, il participe à cette belle aventure en allant jusqu’au 1/4 de finale puis au 1/2 de finale. À la fin de saison 2012/2013, la sanction tombe, le CASE doit soit être relégué en fédérale 2 soit en fédérale 3, cela ajouté aux nombreuses propositions qui lui sont faites, il décide de tenter sa chance plus haut. C’est pourquoi, il intègre Pau et son centre de formation pour la saison en cours. Il totalise à ce jour 5 matchs en Pro D2 et, étant toujours étudiant, il est sélectionné en équipe de France universitaire contre L’Angleterre.

Le CASE est très fier de voir un ancien stéphanois promu au titre d’international.